10 juin 2009

plan A ou B ?

Salut,

Sur un coup du sort, tu sors. Le plan A se transforme en plan B, le plan B prend la place du plan A. Un plan C serait le bienvenu, car il est n'est pas impossible que le plan B devnu A foire à son tour. D'ailleurs, il n'y a pas vraiment de plan B devenu A.

Hier, j'étais gonflé à bloc, comme le chante si bien Thomas Fersen. Je me suis ramassé moi-même à la toute petite cuiller. J'ai m****é mon entretien, complètement. Pas d'échange, juste un candidat qui encaissait les coups, incapable d'improviser sur un sujet qu'il ne maîtrisait absolument pas en première partie, et des questions bien vaches d'un jury déjà sceptique en deuxième. Un peu de sarcasme en retour, et il ne m'en a pas fallu plus pour rendre les armes.

Mes exposés peuvent me sauver mais je n'y crois déjà plus.

Cette plainte n'est pas l'expression de l'habituelle déception du candidat qui doute et attend en retour des "mais non". Car mais si. Ici s'expriment le désarroi et la déception d'un type qui sait très bien quand il est bon...et qui a toujours su dire quand il était mauvais. Et là, hier, j'ai été pire que mauvais : indécis, pauvre, hagard. De Montpellier, bien entendu.

Alors je m'en vais causer l'espagnol, l'anglais et l'eps sans conviction, juste parce qu'il faut finir ce qu'on a commencé (dédicace). Mais je sais que c'est joué.

Bises à tous et merci quand même pour votre fidélité et les "mais non" qui viendront bientôt garnir la tombe de ma reconversion professionnelle .

Posté par ozen à 19:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur plan A ou B ?

    Bon. De toute façon, même si tu as raté, tu peux avoir une note qui te permette de passer quand même, en plus, tu as une option. Quand je suis allée à l'oral, je savais que ce n'était pas brillant, j'ai eu 8, je ne suis pas passée mais j'étais franchement pas loin car j'avais des points d'avance ailleurs. Donc, c'est un gros coeff mais ça ne fait pas tout. C'est possible de passer avec 8 ou 9. Vas-y à fond sur le reste. Courage, courage !

    Posté par Nynybrindacier, 10 juin 2009 à 21:59 | | Répondre
  • Bien d'accord avec Nyny. Il y a des points à prendre partout, pas d'épreuve unique, et c'est un concours : tu peux regagner des places par ailleurs.
    Et puis si le même sujet "que tu ne maîtrisais absolument pas" a laissé d'autres candidats tout aussi hésitants, les notes auront pu être un peu réévaluées en fin de journée, non?

    (J'aimerais bien savoir sur quoi ça portait.)

    Posté par titane, 10 juin 2009 à 22:24 | | Répondre
  • L'heure du plan B n'a pas sonné et ne sonnera peut-être pas le glas ! Alors maître Phénix des bloggeurs coureurs de fond cerpéen n'abandonne pas la course. Les coefficients des épreuves écrites sont très forts eux aussi, les petits coef ont leur mot à dire et toi, il te reste du pain sur la planche. Pas le moment de baisser les bras. A te lire quelquefois (l'extrait de l'oeuvre choisie -excellent- soit dit en passant), j'ai pensé que tu avais tous les atouts pour réussir ce concours, je ne suis sans doute pas la seule à le penser !?

    Posté par Morgane, 11 juin 2009 à 00:01 | | Répondre
  • vouai tout aussi d'accord que les commentaire precedents jusqu'au résultats tu peux dire que tu as perdu une bataille mais pas la guerre!!

    Tu te donnes un grand coup de pied au cul tu bosse a fond le reste et tu donnes tout!!!

    que tu sois le dernier admis ou le 1er on s'en fout!! le tout c'est d'etre admis!!

    Posté par LD, 11 juin 2009 à 00:23 | | Répondre
  • sympa

    Sympa les copines. Je continue les efforts, je vais faire de mon mieux pour choper quelques points, et je continue de voir la vie du bon côté, z'inquiétez pas.

    Nyny : au vu du rapport du jury de 2008, être admis avec un 8 à l'OP relève du miracle.

    Titane : l'enseignement des sciences à l'école. Et notamment en maternelle. Je te dis même pas les énormités que j'ai sorties.

    Morgane : l'oeuvre est magnifique, mais ce qui a été tout aussi magnifique, ce fut mes idées à deux francs sur comment faire écrire un élève qui ne sait pas écrire.

    LD : je me prends plein de coups de pied au derrière depuis mardi, tout mon entourage s'y est mis, aïe !

    Posté par ozen, 11 juin 2009 à 10:54 | | Répondre
  • Ozen,
    je suis venue te lire parfois, étant dans le même marathon que toi mais à paris. C'est possible que tu ais vraiment raté cette épreuve, c'est possible que tu ne sois pas admis cette année (même si rien n'est joué ! continue à bloc!).. Mais tout ce que je voulais te dire c'est que ça fait du bien de savoir que des comme toi passent le concours : l'éducation national a besoin d'un peu d'humour, d'un peu de recul, de second degré, et de belles plumes ! Merde pour la suite..

    Posté par ELo, 11 juin 2009 à 11:45 | | Répondre
  • Et l'éducation nationalE a aussi besoin de son E !

    Posté par Elo, 11 juin 2009 à 11:59 | | Répondre
  • Pas grand chose à ajouter que les copines ... Evidemment, tu es le mieux placé pour te rendre compte de ton épreuve d'orale mais il ne faut pas lacher tant pis ... c'est passé, c'est décevant de ne pas avoir pu se defendre mais tu ne connais pas tes notes d'écrits, tu ne connais pas ta note d'OP et il te reste encore 3 matières !!!
    Pas de coup de pieds dans le derrière mais le coeur y est

    Posté par magali, 11 juin 2009 à 13:59 | | Répondre
  • ah toi aussi les sciences à l'école... C'est pas pour te rassurer (mais non...) mais l'an dernier j'ai foiré aussi l'OP avec ce sujet...
    bon grapille quand même des points, on sait jamais...

    Posté par Cerise, 11 juin 2009 à 22:30 | | Répondre
  • résiste, prouve que tu existes!

    Salut soldat!
    Tu sais tes impressions ne sont peut-être pas fondées! Au concours il testent ce que tu as dans le ventre aussi, c'est très important. L'objectif en fin d'entretien pour le jury c'est : est-ce que celui-là je peux le mettre dans une classe le premier septembre.
    J'ai eu un sujet l'an dernier où je n'étais pas à l'aise du tout, j'ai sorti des conneries aussi, je m'en suis rendu compte par la suite et au cours de ma PE2. Le jury m'a trituré... Mais j'avais la niaque, il faut avoir envie! et je m'en suis sortie avec un 16, mon livre en litté J je l'ai vendu, j'avais un plan béton, je savais ce que je voulais faire avec : j'ai eu 16. Ne te décourage pas. Oui il y en a qui passent avec des sales notes et j'en connais, c'est à toi de battre pour les autres épreuves, rien n'est joué, tu ne sais pas ce qu'ont fait les autres et c'est ça le concours. Ce concours est plein de surprises, des bonnes et des mauvaises. Certains sortent des oraux confiants et se ramassent des tôles, d'autres en pleurant et prennent des super notes. Attends les notes pour avoir ton jugement et bats-toi jusqu'au bout, c'est ce qui fera la différence (Nutella). N'oublie pas que les notes de l'écrit comptent pour beaucoup et que tu ne sais pas encore ce que tu as fait. Courage et au travail (pastaga, aïoli, piscine, barbecue)!
    PS : j'adore ta référence à M. FERSEN, je l'ai vu il n'y a pas longtemps en concert dans une belle robe blanche.

    Posté par katjuroma, 12 juin 2009 à 22:58 | | Répondre
  • Juste pour dire que tout est possible:
    1 ère année: j'ai été admissible avec 6,5 en français...
    Oral pro que j'ai cru foiré, je savais pas quoi dire, exposé qui a du duré 4 minutes résultat: 14!
    Alors franchement tout est possible, bon j'ai pas été admise d'accord... mais franchement être admissible avec une note pareil j'y croyais pas!

    Et l'an dernier admise sur liste complémentaire (appelée...ouf!) avec 7.5 en anglais, et 8 en eps!

    Donc oui on passe avec des sales notes!
    Alors lache rien et donne tout sur le reste!

    Posté par laure, 18 juin 2009 à 20:43 | | Répondre
  • merci encore

    A Magali, Elo, Cerise et Kat.

    Posté par ozen, 19 juin 2009 à 14:51 | | Répondre
Nouveau commentaire