Voilà, premier jour de vacances.
Soucieuses, nerveuses, expectatives.
Tout s'est bien passé après l'OP, ce qui m'autorise à rêver.
Rêver qu'au terme de l'OP, le jury s'est ravisé au moment de jurer. Et m'a laissé une chance. Du type "il est nul mais laissons-lui une chance".
On peut rêver.
J'ai battu mon record personnel de 30 sec en EPS, j'ai réussi à parler de malbouffe en espagnol, j'ai causé chiffons en anglais.

Alors là je respire un grand coup et j'attends vendredi dont je n'attends pas grand chose.

Attends, on sait jamais.

A tant y avoir cru...j'espère ne pas être déçu, déchu.

Je pars en vacances samedi : j'espère avoir les résultats...à temps.

Il me tarde de me reposer le corps et l'esprit, comme vous pouvez le constater.

Bises à tous, je vous tiens au jus.