Salut,

Bon c'est parti. J'ai fiché, j'ai fichu, j'ai fait péter les graphèmes, les phonèmes, le schéma de Jakobson (que j'avais joyeusement oublié au sortir de la fac, le siècle dernier - punaise, j'ai pris la poussière), j'ai lu beaucoup, survolé quelques pages, lu et relu d'autres, suis reparti tantôt en arrière, j'ai retourné parfois mon bouquin dans tous les sens à la recherche de sens, souvent sans réaction devant le phrasé légèrement indigeste du livret du CNED (je comprends mieux vos avis à présent), j'ai fini par tout déchiffrer, et puis j'ai soufflé un grand coup.

J'ai bossé que le français, zut. Oh mais triple zut, je ne sais pas trop comment m'y prendre tant que les cours d'iufm n'ont pas repris, enfin n'ont pas pris plutôt. Ficher tous les ouvrages du CNED ? M'en servir comme support à l'iufm, quitte à reléguer ces puits de savoir au rôle un peu superficiel de complément ?

Faut-il vraiment connaître tous les éléments des livrets du CNED, ou juste les comprendre pour aborder avec confiance et efficacité le dossier et la question complémentaire le jour J ? Dois-je écrire dorénavant ce blog en API ?

Bon, à part ça, on a trouvé une assistante maternelle pour Junior et ça, c'est un bon soulagement. Parce que si Junior vomit sur mes bouquins du CNED, je le déshérite. Et comme pour seul héritage, je peux lui proposer ma collection complète et originale de la préparation CNED au CRPE 2009...

Voilà, ça part bien, ça bosse fort comme me disait mon père qui m'a tout appris du calembour.

La suite demain, avec sans doute des maths.

PS : j'suis assez excité : vivement les stages, là ça va donner.

(Ah tiens, y'a le Maître d'école qui passe à la téloche : je me tâte...)