20 juin 2008

Equation du second degré

J’ai rêvé qu’un élève me demandait à quoi pouvaient bien servir les équations du second degré quand il voulait devenir menuisier. Rêve hors de propos car, je sais, les équations du second degré ne sont pas abordées en primaire, mais bon je ne contrôle pas mes pulsions mathématiques la nuit (Freud, ta g…). Et moi, en professeur éclairé, de lui répondre que les quarts d’heure de concentration qu’il consacrerait enfant à la résolution d’une équation serviraient à former son esprit, à apprendre à réfléchir, à poser les termes d’un raisonnement etc…et que la concentration et la construction de sa pensée et du cheminement de sa réflexion par de telles équations rébarbatives lui seraient plus tard utiles, un jour ou l’autre, pour réussir à assembler deux pièces de bois, deux pièces de bois dont l’assemblage réussi ferait une charnière qui ferait une porte qui ferait une bibliothèque qui lui ferait gagner sa vie. Ca mène à tout les mathématiques cher élève, à tous les métiers ! Tu remercieras ton vieux professeur des écoles Vincent quand tu seras un riche menuisier !

Tiens, une bibliothèque, comme par hasard.

Posté par ozen à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Equation du second degré

Nouveau commentaire